Succès du concours « Etoiles montantes de la K-POP »

Par Jane CARDA
Rédactrice en chef du magazine KPOP LIFE MAG

Succès du concours « Etoiles montantes de la K-POP »

Ces derniers temps, la culture sud-coréenne a fait de nombreux nouveaux adeptes grâce à l’invasion de ses divertissements principaux sur la toile. Avec des histoires bouleversantes et pleines de poésie et des chanteurs aussi beaux que talentueux, les dramas (séries télévisées) et la K- Pop (pop coréenne) ont su s’imposer dans le cœur de nombreuses personnes, augmentant considérablement l’image positive de la Corée du Sud et boostant le tourisme coréen.

Depuis cet été, la vague Hallyu (nom donné au phénomène de propagation de la mode coréenne), qui avait depuis quelques années déferlé sur l’Asie, a enfin explosé au grand jour en Europe avec l’organisation de plusieurs évènements officiels. Il faut citer en premier lieu les deux concerts SM Town Live in Paris qui ont réuni en juin au Zénith plus de 13 000 jeunes, sans oublier la venue du groupe JYJ (Espagne, Allemagne), l’organisation du concert de Cube Entertainment à Londres et ceci semble n’être qu’un début !

De nombreux concours ont également vu le jour afin de célébrer la passion des Français pour la K-Pop. Entre autres, la célèbre chaîne de télévision KBS a organisé un grand concours qui s’est déroulé cet automne dans une vingtaine de pays du monde dont la France.

C’est le Centre Culturel Coréen de Paris qui a été le partenaire de la KBS pour l’organisation et la mise en œuvre de ce concours, intitulé « Etoiles montantes de la K- Pop ». Le principe était simple : toute personne souhaitant prouver qu’elle avait un vrai talent pour devenir une « étoile montante de la K-Pop », devait envoyer une performance chantée (accompagnée ou non de danse). Les meilleurs candidats, individuels ou groupes, s’affrontaient ensuite lors d’une finale « France », l’heureux lauréat gagnant un séjour en Corée, tous frais payés, et le droit de disputer, en décembre, la finale internationale à Séoul.

Après avoir reçu une cinquantaine de candidatures, l’équipe du Centre Culturel Coréen a présélectionné dix concurrents qui se sont ensuite affrontés à Paris aux Trois Baudets, le 11 novembre 2011, cette fois devant un jury de professionnels. Le concours était ouvert au public et a fait salle pleine. La compétition a été plutôt rude mais s’est déroulée dans la bonne humeur et une ambiance extraordinaire. Les membres du jury ont longuement hésité entre deux jeunes filles pour choisir finalement Anouchka Toutain, proclamée gagnante sous les applaudissements d’une foule survoltée. Avec son interprétation de « She’s Gone » de G-Dragon, elle a su charmer le public par sa voix et sa présence scénique. L’heureuse gagnante - photo ci-dessous - vient de s’envoler pour Séoul où la super-finale internationale réunira les vainqueurs de vingt-et-un pays dont la confrontation - intégralement captée - fera l’objet d’une émission diffusée par la KBS.


Amateurs de la culture coréenne, voici un nouveau magazine à ne pas manquer : KPOP LIFE MAG. Ne vous fiez pas à son titre très axé « jeune génération », il s’agit bien d’un magazine sur la Corée en général avec des rubriques qui couvrent largement tous les sujets : musique, littérature, tourisme, cuisine, drama, cours de coréen, mode, etc.

Pour 4€, découvrez ce bimestriel plein de charme, emmené par une équipe de passionnés (français et coréens). Avec le succès des premiers numéros, l’équipe cherche d’ailleurs à s’agrandir. N’hésitez donc pas à envoyer votre candidature ! Plus d’informations sur www.kpoplife.fr



Cet article est extrait du numéro 83 de la revue "Culture Coréenne", publication du Centre Culturel Coréen. Pour découvrir ce numéro dans son intégralité, cliquez ici.

Les derniers programmes

affiche tout programme
Expositions
15e Biennale d’Art contemporain de...

Du 18 septembre 2019 au 5 janvier 2020

Autres
5e édition de « Asia Now »

Du 16 au 20 octobre

Autres
Festival du Kimchi Coréen 2019

Samedi 19 octobre 11:00-16:00