Nouveautés : JUMONG

Nouveautés : JUMONG

Trois jours en automne

Ce court roman de Pak Wan-seo met en scène une gynécologue « accoucheuse d’anges » dans le Séoul des années 1980 à trois jours de prendre sa retraite. Pendant ces trois dernières longues journées d’automne, elle fait le bilan des trente années écoulées et attend désespérément que lui soit donnée une dernière chance de mettre au monde un enfant vivant. À travers ce portrait sans concession d’une femme face à son destin, c’est un tableau de la Corée contemporaine que dresse, non sans humour, Pak Wan-seo, l’une des plus grandes écrivaines coréennes (décédée cette année)... Derrière le masque grimaçant des personnages et de leur misère, se cache un profond humanisme qui donne une résonance universelle à ce très beau texte.

Ed. Atelier des Cahiers


J’étais un maquereau

Les trois textes réunis dans ce recueil saisissent sur le vif un quotidien très contemporain, celui des auteurs, tous nés après 1970 ; ils affichent aussi un goût prononcé pour la dérision et des situations au burlesque parfois déjanté. Deux pieds-nickelés se retrouvent emprisonnés à l’intérieur de la chambre forte qu’ils étaient en train de dévaliser ; un chanteur frustré incapable de chanter en rythme dans la chorale de son lycée se met à courir les karaokés pour enregistrer les voix de casseroles ; enfin, “J’étais un maquereau”, de Kim Tae-yong, qui donne son titre au volume, est aussi la première et unique phrase que s’avère capable d’écrire un homme subjugué par la page blanche... Ou comment se faire une idée de la Corée contemporaine.

Ed. Cartouche


Cocktail Sugar et autres nouvelles de Corée

Recueil de nouvelles réunissant huit puissantes histoires de femmes écrites par des romancières consacrées, qui éclairent magnifiquement le nouveau visage de la littérature coréenne. Eun Hee-kyung, Go Eun-ju, Han Gang, Jeon Gyeong-nin, Kim Ae-ran, Oh Jung-hi, Pak Wanso et Park Chan-soon, femmes d’aujourd’hui, s’autorisent, chacune à sa façon, une violence de témoignage et une crudité d’inspiration souvent désarmantes. Ces histoires d’amour et de désillusion, qui s’inscrivent dans le quotidien, ont une force d’évocation intensément charnelle, soucieuse de l’instant et comme ancrée dans les mémoires.

Ed. Zulma


Ecrits de sang

Yi Sang (1910-1937) est considéré comme le Rimbaud coréen pour la fulgurance de sa vie et la flamboyance de son écriture. Emblème d’une modernité météorique, frère inconnu de Kafka, tuberculeux comme lui, il invente un nouveau souffle pour résister à l’absurdité du monde moderne et trouver sa place dans une vie dont il n’a pas « passé le permis ». Ces Écrits de sang sont un vrai journal intime de cette lutte, une constellation de proses incisives qui parsèment les cinq années d’écriture d’Yi Sang comme au- tant de cailloux jetés à l’aventure par ce petit Poucet rêveur, qui ne retrouvera jamais son chemin...

Ed. Imago


Séoul Cartoville

Ce guide de Séoul, allant à l’essentiel, découpe la ville en 6 parties. Chacune d’elles est décrite dans une double page avec de bonnes adresses, de belles photographies et avec un plan qui se déplie et se déploie. En tout, 60 sites incontournables, 150 adresses de restaurants, cafés, bars, théâtres, salles de concerts, boîtes de nuit, magasins, hôtels... et toutes les clés pratiques, les bons plans et les conseils pour profiter au mieux de la capitale sud-coréenne. Le Cartoville permet, en un seul coup d’œil, de reconnaître les principaux attraits du quartier, et ainsi, d’optimiser son temps lors de voyages toujours trop courts ! Il permet de vivre et de s’intégrer, en toute liberté, au cœur de la cité.

Ed. Gallimard


Dialogue avec un vieil arbre géant

Dans une série de brefs récits initiatiques, Yi Ch’ŏngjun interroge la question de la création artistique et artisanale à travers le prisme douloureux de la transmission, autrement dit de la mémoire. Ce processus croise son désir obsessionnel de faire re- vivre sa province d’origine, le Chŏlla, séculairement martyrisée.

Yi Ch’ŏngjun (1939-2008), qui est principalement auteur de romans et de nouvelles est considéré comme un des auteurs les plus modernes de la lit- térature coréenne. Il a remporté en Corée les prix lit- téraires les plus prestigieux et fait partie dans son pays des auteurs les plus lus, les plus connus et les plus respectés.

Ed. Actes Sud


Jumong

Contes et légendes merveilleuses de Corée

Ce mythe traditionnel coréen raconte l’histoire de Jumong, fils de Yuhwa et Haemosu, né dans le palais de Keuma, roi de Dongbuyeo. Dès sa naissance, il possède un don pour le tir à l’arc et fait preuve d’une force extraordinaire. Mais le roi de Keuma décide de le reléguer comme palefrenier. Jumong chevauche alors vers le sud et va créer le royaume de Koguryo.

Ed. Flammarion / Chan-ok


À la poursuite du chat Néo

Yuri et son ami Suhyeon s’élancent à la poursuite du chat Néo qui s’est enfui dans le métro. Là, ils rencontrent une mystérieuse grand-mère qui les emmène dans le Pays des Objets Perdus. Yuri trouve que ce drôle d’endroit ressemble à un parc d’attractions, mais alors d’attractions cauchemardesques ! Car l’hiver dure depuis trop longtemps sur ce pays autrefois riant, et pour sauver la Forêt-Mère et réveiller la reine de son éternel sommeil, ils vont devoir entreprendre un périlleux voyage, affronter les crocodiles-ombres, et vivre bien d’autres aventures...
Par l’auteur de L’Ecole des Chats, de nouvelles aventures à en perdre haleine ! (à partir de 9 ans)

Ed. Picquier


« The man from nowhere » de Lee Jeong-beom

Le seul lien avec l’extérieur de l’ancien agent spécial Taesik, devenu prêteur sur gage, est une petite fille, Somi, qui habite à côté de chez lui. La mère de la fil- lette vend de la drogue à son compte sans informer l’organisation criminelle pour laquelle elle est censée travailler. Elle confie un jour un sac de marchandise à Taesik sans l’avertir du contenu. Les trafiquants se rendent compte de la supercherie et kidnappent la mère et sa fille. Ils sont prêts à les relâcher si Taesik accepte de faire une livraison pour eux... Un thriller noir et sans concession, qui a remporté le Grand prix du Festival international du film policier de Beaune.

TF1Vidéo


« Hammerboy » de An Taekun


Mangchi est un petit garçon téméraire et courageux. Il ne connaît du monde que Candlestick Island où il a toujours vécu aux côtés de son grand-père. Il ne sait pas qu’il a hérité du pouvoir de libérer le Grand Echo, un cri ultra puissant qui peut être atteint en concentrant toute son énergie en une force pour attaquer un ennemi. Il ignore également qu’un cristal mystérieux pouvant accroître le pouvoir de ce Grand Echo est dissimulé dans un marteau que son grand- père lui a offert. Un jour il sauve une jeune princesse. Elle lui raconte son aventure. Mangchi décide alors de l’aider...

TF 1 Vidéo


« J’ai rencontré le diable » de Kim Jee-won

Soo-hyun, jeune agent des services secrets sud-coréens, se lance à la poursuite du tueur en série qui a tué sa fiancée - alors enceinte -, avec en tête un plan de vengeance aussi diabolique que l’est le criminel psychopathe avec ses victimes. Ce jeu du chat et de la souris déclenchera une terrible vague de violence... Ce film a été présenté en compétition officielle au Festival du film asiatique de Deauville et au Festival du film de Sundance en 2011. Il a aussi récolté, la même année, trois prix au Festival international du film fantastique de Gérardmer.

Ed. ART


« No Mercy » de Kim Hyeong-joon

Caché dans les buissons, sur les berges d’une rivière, le corps d’une femme découpée en 6 parties est retrouvée. L’expert en scène de crimes Kang est appelé sur place pour mener l’enquête. Un suspect est arrêté, Lee. Pensant l’enquête close, Kang part récupérer sa fille à l’aéroport. Mais il découvre que cette dernière a été kidnappée. Les deux affaires se mêlent et Kang doit se rapprocher de son suspect principal...

CTV International

Les derniers programmes

affiche tout programme
Expositions
« Tekkal, couleurs de Corée »

Du 21 novembre 2019 au 14 février 2020

Expositions
« VOYAGE DANS L’UNIVERS DU WEBTOON...

Du 21 novembre 2019 au 31 mars 2020

Cinéma
26e Festival International des...

Du 11 au 18 février