Escapade en Corée du 23 septembre au 2 octobre 2010 au musée du quai Branly

Par Hervé PÉJAUDIER

Escapade en Corée du 23 septembre au 2 octobre 2010 au musée du quai Branly

La fête traditionnelle de Chuseok (23 - 26 septembre)

Le musée du quai Branly a choisi d’honorer la Corée à l’occasion de cette fête à la fois dédiée aux moissons et à la mémoire des ancêtres, en organisant une sorte de portrait de la culture coréenne autour d’un moment très fort unissant les deux thèmes, puisqu’il s’agira d’un banquet royal qui est aussi un rituel ancestral.

Banquet royal à la cour de Corée

C’est le Festival d’Ile-de-France qui nous offrira les 25 et 26 septembre un rituel musical d’une rare beauté hypnotique, faisant revivre la cérémonie offerte en 1795 par le roi Jeong-Jo, en l’honneur du 60e anniversaire de la reine mère Hyegyeong-gung Hong, interprétée par la prestigieuse compagnie de l’Institut national coréen de musique et de danse traditionnelles. Vêtus du chatoyant hanbok d’apparat, les musiciens de l’orchestre accompagnent les danses, les offrandes, et la présentation des plats et du vin, point culminant de cette cérémonie confucéenne intense où l’on entend respirer l’harmonie du monde.

Pour que la fête soit complète, les répertoires populaires coréens ouvriront ce concert. Dans le foyer du théâtre, le public pourra voir ainsi la danse populaire pangut, et admirer l’incroyable puissance que dégage le pansori, cet art majeur du chant coréen, patrimoine mondial oral immatériel de l’Unesco..

Conférence et ateliers

En complément vivant, entre le 23 et le 26 septembre, le musée du quai Branly offrira une série d’animations qui permettront de découvrir de manière concrète divers aspects de la culture coréenne. Cela commencera par une conférence-spectacle, où la spécialiste Han Yumi présentera le « Pansori, chant profond de la Corée », avec des exemples chantés en direct par Mlle Kang Min-jung. Les visiteurs auront également l’occasion de s’initier à la confection du gâteau de riz traditionnel avec la chef Baik Sung-hee, aux élégantes figures de la danse traditionnelle avec la danseuse Chang Young-sook, ou aux rythmes puissants des percussions samulnori avec les Sonneurs de Mondes. Bienvenue à tous les amateurs...


BANQUET ROYAL :Samedi 25/09 à 20h et dimanche 26/09 à 17h (accueil en musique 1h avant) Musée du quai Branly, Théâtre Claude Lévi-Strauss Tous publics.

Pour ce spectacle payant, renseignements et réservations directement auprès du Festival d’Ile de France au 01 58 71 01 01 ou sur www.festival-idf.fr

CONFÉRENCES ET ATELIERS : -Conférence-spectacle « Pansori, le chant profond de la Corée » (le 23/09 à 19h) -Atelier d’initiation culinaire (24/09 à 18h30 et 19h 30, 25/09 à 14h30, 16h et 17h30) -Atelier d’initiation à la danse traditionnelle coréenne (25/09 à 14h, 15h30, 17h et 26/09 à 14h et 15h 30) - Initiation aux percussions traditionnelles coréennes (26/09, 14h 30 et 16h)

Activités gratuites dans la limite des places disponibles. Renseignements au 01 56 61 70 00 ou sur www.quaibranly.fr


Cérémonie chamanique coréenne (1er et 2 octobre)

Les 1er et 2 octobre, le musée du quai Branly présente le ch’olmuri kut, effectué par la mudang Kim Keum-hwa et sa troupe. A plus de 80 ans, cette éminente représentante des chamanes charismatiques si répandues en Corée est aujourd’hui une femme reconnue et respectée, trésor national vivant et fondatrice de l’Association pour la sauvegarde des rituels de l’Ouest. Sa force est de concilier un travail patrimonial tourné autant vers la conservation que vers la diffusion, en particulier lors de très nombreuses tournées à l’étranger, et sa pratique de chamane au quotidien, pour une clientèle privée populaire qu’elle reçoit toujours dans sa maison-sanctuaire de Séoul.

Face à la perplexité des spectateurs, qui se demandent toujours un peu s’ils assistent à un « vrai » rituel ou au spectacle d’un rituel, Kim Keum-hwa démontre avec une grande simplicité qu’il ne s’agit après tout que de partager ce moment privilégié, afin, peut-être, de « dénouer la peine et donner du bonheur ». Quels que soient les lieux (théâtre, musée, jardin), à chaque fois, Kim Keum-hwa et sa troupe les investissent avec toute leur spiritualité et leur sens du spectacle, et réinventent le rapport de la scène à la salle pour la plus grande joie des spectateurs, conviés à une fête impressionnante, qui touche autant l’âme que les cinq sens. Par ailleurs le public pourra choisir le côté culture (vendredi, amphithéâtre Levi- Strauss), ou le côté nature (samedi, jardin du musée) – mais pourquoi ne pas assister aux deux ? Une dernière chose : l’accès est gratuit, mais n’oubliez pas de vous munir de billets de banque à déposer sur la tête du cochon !


Conférence : En complément, Madame Jeong Seon-hye vous parlera du chamanisme coréen, de la tradition ancienne à son adaptation à l’ère moderne, ainsi que des particularités de la fameuse fête de Chuseok.

CH’OLMUTRI KUT : Vendredi 01/10 à 19h au Théâtre Claude Levi-Strauss et Samedi 02/10 à 19h dans le Jardin du musée. Durée : 1h30. Tous publics.
CONFÉRENCE : par Jeong Seon-hye samedi 02/10 à 17h 30.

Accès gratuit dans la limite des places disponibles. Renseignements au 01 56 61 70 00 ou sur www.quaibranly.fr




Cet article est extrait du numéro 80 de la revue "Culture Coréenne", publication du Centre Culturel Coréen. Pour découvrir ce numéro dans son intégralité, cliquez ici.

Les derniers programmes

affiche tout programme