Concert « Les concertistes de l’Ecole Normal 2018 »

Concert « Les concertistes de l’Ecole Normal 2018 »

09 Nov CENTRE CULTUREL COREEN

2, avenue d’Iéna
75116 Paris

Vendredi 11 novembre 2018 à 19h

Ce concert permet au public de notre Centre de découvrir trois instrumentistes coréennes au talent exceptionnel. Elles ont décroché, cette année, le très renommé Diplôme Supérieur de Concertiste de l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot, couronnant le plus haut niveau de cet établissement d’excellence et attestant de leurs qualités de virtuoses promises à une belle carrière internationale.

Jae-A Yoo, flûte
Née en 1988 à Séoul, Jae-A Yoo quitte son pays à l’âge de 12 ans pour la France où sa rencontre avec Claude Lefèbvre au C.R.R. de Paris va lui permettre de décrocher le 1er prix à l’unanimité du concours Bellan.
En 2005, elle se présente à l’audition "Young Artist" organisée par la fondation Kumho Asiana où elle remporte le titre de jeune talent, ce qui lui permet de donner son premier récital, à 17 ans, dans le réputé Kumho Art Hall de Séoul. La même année, elle entre au C.N.S.M. de Paris dans la classe de Sophie Cherrier. Elle y obtiendra les premiers prix en Licence et en Master. Par ailleurs, elle remporte aussi quelques autres prix : 1er prix et 3e grand prix du Concours International "FMAJI" en France, 1er grand prix à l’unanimité du concours "The Music" en Corée, 2e prix ex-æquo du Concours International Gheorghe Dima en Roumanie, prix spécial "Luciano Berio" du Concours International de Gazzelloni en Italie et 2e prix du Concours International de Chieri. Récipiendaire de la bourse "Aïda", elle joue dans l’Orchestre du Capitole de Toulouse ainsi que dans l’Orchestre du Festival de Verbier.
Jae-A Yoo est également invitée par d’autres orchestres : Orchestre de Radio Pilsen, North Czech Philharmonic, Dubrovnik Symphony, etc. Elle se produit en Europe et en Corée dans des lieux prestigieux : salle Smetana, Rudolfinum de Prague, Recital Hall du Seoul Art Center, Kumho Art Hall de Séoul, Musikvereinsaal de Vienne... Sa passion pour l’orchestre se renforce grâce à Michel Moragues qui lui propose de jouer dans l’Orchestre National de France. Elle jouera ainsi sous la baguette de grands chefs tels V. Gergiev, D. Harding, C. Dutoit, Y. Temirkanov, etc. En outre, elle se produit aussi en musique de chambre avec des musiciens de renom tels Julien Beaudiment, Michel Moragues, Anneleen Lenaerts, Jana Bouskova, Roland Pidoux, Hervé Billaut, Laurent Cabasso, etc.
La rencontre avec Sir James Galway durant ses études au C.N.S.M. de Paris lui ouvre de nouveaux horizons sur les transcriptions des œuvres. Cette découverte l’amène à jouer dans les Quatre Saisons de Vivaldi avec la Kammerphilharmonie Dacapo München lors du concert du Nouvel an. Elle est ensuite invitée à interpréter en Corée l’intégralité de l’œuvre et apparaît dans l’émission de la KBS « Classic Odyssey ». Ce succès lui permet d’être invitée au Festival de Musique de la Mer en France, ainsi qu’au festival Beethoven en République tchèque pour y jouer les Quatre Saisons. Son premier disque "Four Seasons" paraît chez Sony Classical.
En 2018, Jae-A Yoo a obtenu à l’unanimité du jury son diplôme supérieur de Concertiste à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de Claude Lefèbvre.

Avec : Miso Han, piano
Diplômée en Direction d’Opéra/Direction de Chant à l’Université Nationale des Arts de Corée du Sud(Master), elle a obtenu son diplôme « accompagnement piano » au CRR de Rueil-Malmaison. Elle est actuellement accompagnatrice de piano au CRR de Rueil-Malmaison et au CRD de Bourg la Reine.

Julia Sarang Kim, violon
Julia Sarang Kim, née en 1988 en Corée du Sud, reçoit ses premiers cours de musique dès l’âge de 3 ans. Elle commence d’abord par jouer du piano, mais c’est finalement sur le violon que Julia porte son dévolu. Elle débutera l’étude de cet instrument en 1997.
En 2012, elle termine sa licence en Corée avec mention honorable, puis elle va remporter plusieurs concours internationaux et se distinguer par de nombreux concerts et récitals en Corée ainsi qu’en Allemagne.
A partir de 2013, elle se perfectionne avec les grands professeurs Geza Kapas et Barnabas Kelemen à la Musikhochschule de Cologne en Allemagne.
Elle entre ensuite dans la classe du professeur Régis Pasquier à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot, en bénéficiant de la bourse accordée par la fondation de l’école à quelques jeunes artistes particulièrement prometteurs.
Parallèlement à ses études musicales, Julia Sarang Kim se produit régulièrement avec différents orchestres. Elle a, entre autres, beaucoup joué en Allemagne, notamment au sein du Bergischen Sinfoniker, de l’Orchestre phiharmonique de Dortmund, ainsi que du Folkwang Kammerorchester d’Essen, trois formations allemandes parmi les plus réputées et les plus solides.
Actuellement, Julia Sarang Kim étudie la musique baroque avec Mayumi Hirasaki à la Folkwang Universität der Künste d’Essen et occupe le poste de second chef d’attaque du Bergisches Sinfoniker.
En 2018, elle a également obtenu son Diplôme Supérieur de Concertiste à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot.

Avec : Sofiya Kagan, piano
Sofiya Kagan est diplômée du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Elle a obtenu son diplôme de master en piano à la Hochschule für Musik und Tanz de Cologne. Récemment, elle a obtenu son diplôme de musique de chambre à la Folkwang Universität der Künste d’Essen, en Allemagne. Elle est actuellement professeur à la Musikschule La Musica de Bergheim et à la Russische Musikschule de Bonn en Allemagne.

Sumi Kim, soprano
Jeune soprano colorature possédant une voix chaude et apte à toutes les virtuosités, KIM Sumi est née en Corée où elle fait tout d’abord ses études musicales à la Chugye University for the Arts de Séoul. Depuis ses débuts en 2005, elle ne cesse de se perfectionner et d’enrichir son répertoire. Après avoir obtenu son diplôme à l’université Chugye, elle va durant six ans peaufiner sa technique vocale au sein de plusieurs chœurs municipaux coréens, interpréter de nombreuses pièces d’opéra et plusieurs grands rôles.
Pour élargir son horizon musical et se perfectionner encore davantage, la jeune soprano entame des études à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot où elle travaille sous la direction d’Isabel Garcisans et de Peggy Bouvet. Elle y obtiendra un Diplôme Supérieur d’Exécution (obtenu à l’unanimité avec félicitations du Jury), ainsi que le très réputé Diplôme Supérieur de Concertiste qui lui sera décerné en 2018.
Toujours à la recherche de la perfection, KIM Sumi continue à travailler actuellement en Italie à l’Accademia Musicale di Mariano Comense, où elle bénéficie des précieux conseils de la grande chanteuse et pédagogue Annunziata Lia Lantieri et aussi du compositeur et chef d’orchestre Antonio Eros Negri qui l’initie à la direction de chœur.
La jeune soprano a remporté plusieurs prix internationaux dont le premier prix du Concours International Amigdala en Italie et le prix Léopold Bellan.
Elle a chanté et déjà interprété différents rôles dans de grands opéras tels « La Bohème » (Puccini), « Don Giovanni » (Mozart), « La Traviata » (Verdi), « Lucia Di Lammermoor » (Donizetti) et « I Puritani » (Bellini), affirmant une prédilection pour l’opéra italien. Aujourd’hui, elle continue à donner des récitals et à se produire également avec orchestre sur la scène internationale.

Avec : Spyros Thomas, piano
Né à Athènes, Grèce, Spyros Thomas a étudié le piano dans sa ville natale et il a continué ses études musicales (en piano et clavecin) à Paris et Genève. Lauréat de nombreux concours internationaux, il travaille comme accompagnateur des classes de chant à l’Ecole Normale de Musique de Paris et donne des concerts en France et à l’étranger.

Programme
- F.Kreisler - Liebesfreud (violon)
- G.Fauré - Fleur jetée (soprano)
- F.Liszt – Oh ! quand je dors (soprano)
- C.Debussy - Pierrot (soprano)
- P.Tchaikovsky - Paraphrase sur l’air de Lenski de l’opéra “Onèguine” (flûte)
- A.Bachelet - Chère nuit (violon, soprano)
- L.V.Beethoven - Sonate pour violon et piano n°8 op.30 (violon)
- P.Taffanel - Fantaisie sur “Der Freischütz” (flûte)
- J.Massenet - Méditation de Thais (violon)
- J.Massenet - “Dis-moi que je suis belle” de l’opéra Thaïs.Acte II (soprano)

Les derniers programmes

affiche tout programme
Expositions
15e Biennale d’Art contemporain de...

Du 18 septembre 2019 au 5 janvier 2020

Expositions
« Mémoire de 1919 : histoire de la...

Du 24 juillet au 15 octobre

Concerts / Spectacles
Concert de Pansori Heungbo-ga / Le...

Dimanche 13 octobre 15:00