Concert du groupe nuMori

Concert du groupe nuMori

14 Jun CENTRE CULTUREL COREEN

2, avenue d’Iéna
75016 Paris

Vendredi 14 juin 2019 à 19h

Dans le cadre du cycle « 20 Boétie »

nuMori est un groupe coréen résolument contemporain et innovant dont les rythmes, les mélodies et les paroles sont néanmoins profondément marqués par la musique traditionnelle coréenne (musique chamanique improvisée sinawi, percussions Samulnori, chants populaires, etc.).




Le groupe compte parmi ses membres à la fois des musiciens maniant artistement des instruments occidentaux (guitare, claviers…), des percussionnistes traditionnels (janggu, gongs) et même des chanteurs de pansori. Il a su créer son propre style en incorporant dans ses interprétations des éléments jazz, rock et blues tout en puisant aux sources de la tradition musicale coréenne. Ses techniques de composition, très modernes mais s’inspirant souvent de chants folkloriques, ou bien de la musique paysanne ou chamanique, lui permettent de réaliser des créations hyper inventives pleines d’allant et d’énergie.

Les rythmiques et tonalités de nuMori, singulières et contemporaines mais permettant cependant de ressentir le souffle de la tradition musicale coréenne, contribuent à la création d’un univers musical riche et coloré qui a séduit différents publics sur tous les continents.

Fondé en 2016, nuMori s’est produit à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie et son premier disque, Guna Guna (Nubase Records) a été proclamé cette même année « Musician Union’s Album of the Year ».

Cet album, porteur d’une sensibilité sauvage, sensuelle et onirique et la créativité de nuMori, dans le domaine de la musique fusion, ont été salués par la critique coréenne et internationale. Fort de ce succès, le groupe a sorti un second album intitulé Door to Fantasy en 2018, année durant laquelle il s’est également produit en concert au Kennedy Center à Washington D.C.

nuMori a déjà participé à plusieurs grands festivals de musique à la fois en Corée et à l’étranger : Korea-Japan Festival (participation à quatre éditions successives de 2014 à 2018), Ulsan World Music Festival, Asia Pacific Music Marketing Showcase et Chuncheon Art Festival (2016), European Broadcasting United Folk Music Festival et Festival Cesky Krumlov (2017), John F. Kennedy Center Millenium Stage (2018)…

C’est la première fois que le groupe se produit à Paris et son concert au Centre Culturel Coréen sera pour le public parisien l’occasion d’une jolie découverte.





Programme

FANTASTIC GATE
Cette chanson débute avec la phrase "La musique est la porte d’entrée de l’imaginaire", interprétée en plusieurs langues. Elle véhicule une atmosphère singulière en faisant se rencontrer des rythmiques captivantes et des notes jouées au synthétiseur qui font penser au rock psychédélique des années 1960. On peut y percevoir les rythmes jajinmori et binari jangdan, caractéristiques de la musique traditionnelle coréenne.

GUNA GUNA
À travers les sonorités propres au Byeolsin-gut, rite chamanique de la côte Est de la Corée, ce morceau évoque le moment étrange où une force surnaturelle prend possession d’une chamane. La rencontre entre percussions traditionnelles coréennes et instruments occidentaux modernes produit un effet hypnotique et psychédélique.

WEEPING
Ce morceau moderne, cependant animé par une rythmique traditionnelle, permet de ressentir le han, sentiment de mélancolie et de douleur indissociable de l’identité coréenne.
Le style d’improvisation du sinawi, restitué par une mélodie aux claviers, se mêle ici au sanjo joué à la guitare. Cette dernière, soutenue par les percussions, s’emploie à traduire le sentiment de regret et d’amertume caractéristique du han.

LOOK AT ME (Milyang Arirang)
Le célèbre air traditionnel Milyang Arirang est à la base de cette chanson imprégnée d’une rythmique blues servie par une improvisation suscitant l’émotion.

ARIRANG
Considérée un peu comme l’hymne de la Corée, Arirang est une chanson folklorique connue depuis plus de six siècles et dont il existe dans le pays une soixantaine de versions différentes, ainsi qu’une multitude de variations. Un hommage lui est rendu ici à travers une réinterprétation profonde et apaisante, portée par un chant envoûtant.

HIDE AND SEEK
Ce morceau s’appuie sur des bases musicales traditionnelles tout en s’inspirant du rock progressif. Il permet d’apprécier les possibilités infinies qu’offre la musique coréenne en terme de rythmique et de tempo, ainsi que ses capacités à susciter de l’émotion. Un solo de guitare saisissant, soutenu par un chant cristallin, y accompagne les percussions samulnori.

GOODBYE
« Goodbye » décrit les derniers instants d’un couple âgé au crépuscule de sa vie. Les styles gutgeori jangdan et blues soutiennent cette mélodie empreinte de l’affliction éprouvée par les deux époux, chacun acceptant la tristesse d’un départ imminent.

A KING SPIDER
Cet air s’impose par la puissance du janggu, tambour coréen en forme de sablier, et le son retentissant du petit gong kkwaenggwari. Simultanément, la sonorité électronique d’ensemble caractérisant ce morceau évoque la musique d’un film d’action.

A CHEERING SONG
"Let’s all be winner" ! Ce sont les paroles de cette chanson dans laquelle la guitare et le piano s’inscrivent dans le style virevoltant du samulnori, l’alliance ainsi réalisée générant une intensité particulière et contribuant à créer un effet cathartique.

Les derniers programmes

affiche tout programme
Expositions
« Mémoire de 1919 : histoire de la...

Du 24 juillet au 15 octobre

Cinéma
La Corée au Festival International...

Du 30 août au 8 septembre

Autres
La Corée à l’honneur des Lectures sous...

Du 19 au 24 août