ContactsContacts
한국어

Accueil >  Infos  >  Communiqués de presse  > Projections <Ciné-Corée> de janvier à février

Projections <Ciné-Corée> de janvier à février


Cycle le pére dans le cinéma coréen

Ce cycle est centre sur le rôle du père dans la famille coréenne. Ce père qui a souvent une vie acharnée et rude et doit se dévouer pour sa famille et souvent faire face à l’adversité quelle qu’elle soit. Les quatre films proposés sont émouvants par le caractère attachant des personnages qui sont aussi parfois, très drôles.

Vendredi 14 janvier à 18h
Le Cocher
1961, 97mn, VOSTF
Drame de Kang Dae-jin
Avec Kim Seung-ho, Shin Young-kyun, Hwang Jung-sun, Jo Mi-ryeong

Le cocher est un veuf qui vit avec son fils préparant un concours pour un poste important dans le gouvernement, une fille muette que son mari a abandonnée, un fils cadet batailleur et fréquentant des voyous, et sa dernière fille qui veut à tout prix s’élever dans l’échelle sociale.

Il accepte cette vie routinière et sans espoir avec résignation. Sa seule consolation est la femme de mènage d’un voisin qui lui prodigue une chaleureuse affection et comprend sa solitude. C’est autour d’elle que la famille se ressoudera pour aller vers un avenir meilleur.

Vendredi 28 janvier à 18h
A family
2004, 95mn, VOSTF
Drame de Lee Jung-chul
Avec Soo Ae, Joo Hyun, Park Ji-bin

Jeong-eun, une voleuse repentie, sort de prison apràs trois ans de détention. A sa sortie, elle n’a qu’un seul vrai désir, revoir son petit frère et reconstruire sa vie. Celui-ci vit seul avec son père, un ancien policier renfermé et brusque qui travaille désormais dans une poissonnerie.

Depuis le décès de sa mère, morte pendant que Jeong-eun était en prison, sa relation avec son père est totalement inexistante. Sa famille est pourtant ce qui lui reste de plus précieux...

Vendredi 11 février à 18h
Bunt
2007, 96mn, VOSTF
Drame de Park Gyu-tae
Avec Jung Jin-young, Choi Woo-hyuk, Kwon Oh-jung

Pour Dong-ku, un garçon de 11 ans ayant un faible QI de 60, aller à l’école est la plus grande joie de sa vie. Son père Jin-gyu, vendeur de poulets frits, rêve, lui, de voir son fils obtenir le diplôme de l’école élémentaire.

Mais l’école veut envoyer Dong-ku dans un établissement spécialise pour enfants handicapés. Cependant, le père apprend que son fils pourrait ne pas avoir à quitter l’école s’il rejoignait son équipe de baseball en manque d’effectifs...

Vendredi 25 février à 18h
The show must go on
2007, 112mn, VOSTF
Drame de Han Jae-rim
Avec Song Kang-ho, Oh Dal-soo, Choi Il-hwa

Voyou vieillissant, In-goo arrive de plus en plus difficilement à concilier sa vie personnelle et l’exercice de sa profession. Un peu bedonnant, moins adroit au combat qu’il ne l’était autrefois, il est surtout fatigué par les années qui s’accumulent sans que sa condition sociale ne s’améliore.

Sa femme n’en peut plus de l’entendre promettre qu’il va raccrocher, et sa fille adolescente ne lui témoigne plus aucune sympathie. Chaque grand coup se profilant à l’horizon sera, dit-il, son dernier. Mais il est pris dans un cercle vicieux et cherche à racheter l’amour des siens grâce à l’argent que lui rapportent ses méfaits...

Centre Culturel Coréen
( 2 avenue d’Iéna 75016 Paris, 01 47 20 83 86 )
*Entrée libre dans la limite des places disponibles



Communiqués de presse

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page