ContactsContacts
한국어

Accueil >  Infos  >  Communiqués de presse  > Prix Culturel Franco-Corée 2006

Prix Culturel Franco-Corée 2006


Lauréats en 2006
- Mlle.CHOI Mikyung et M. Jean-Noël JUTTET ( co-traducteurs )
- M. Dong-Suk KANG ( violoniste )

Créé en 1999, le Prix Culturel France-Corée récompense chaque année les personnalités ou les institutions françaises et coréennes pour leurs actions en faveur d’une meilleure diffusion en France de la culture coréenne. Il est décerné par l’Association Prix Culturel France-Corée sur proposition du Comité consultatif pour le développement des échanges culturels franco-coréens. Cette année, pour sa 7e édition, le Prix Culturel a été décerné à deux Coréens et un Français.

Le Prix culturel France-Corée a été attribué cette année à Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet pour leur contribution à une meilleure connaissance en France de la littérature et de l’héritage culturel coréens.

La poursuite de leur travail a été favorisée par la conjonction de deux facteurs, éminemment favorables : du côté français, leur rencontre avec Zulma, jeune maison d’édition qui s’est très vite intéressée à la Corée et a misé sur les auteurs coréens ; et, du côté coréen, le soutien sans faille apporté par la fondation Daesan, par la fondation de Corée et, plus récemment, par l’Institut coréen de la traduction littéraire (KLTI).

Grâce à leur travail, les lecteurs francophones ont pu avoir accès à de grands classiques du XXe siècle comme Kim Yu-jong ou Hwang Sun-won (tout écolier coréen a lu dans ses livres de classe les meilleures pages de L’averse), ou au géant des lettres coréennes qu’est Hwang Sok-yong, au jeune romancier prometteur qu’est Lee Seung-U, ou au discret mais magistral Lee Je-ha. Ils ont rendu accessible en français le pansori le plus emblématique de l’héritage culturel coréen : le Chant de la fidèle Chunhyang. Ils ont aussi récemment publié Les Palais royaux de Corée, traduction d’un livre de Sin Yeong-hun, le grand spécialiste coréen de l’architecture traditionnelle, superbement illustré de photos de Kim Dae-byeok.

Le deuxième lauréat, Dong-Suk KANG, violoniste, a été récompensé cette année pour sa contribution à la découverte par le public français des qualités artistiques des musiciens coréens.

Depuis 1999, Dong-Suk Kang est directeur artistique de MusicAlp (Académie Internationale de Musique et Festival de Courchevel), en collaboration avec le pianiste Pascal Devoyon. Ces deux artistes réunissent autour d’eux une équipe de merveilleux musiciens qui se retrouvent également chaque année pour une série de concerts en relation avec le Musée de l’Armée, au Grand Salon des Invalides (Les Lundis de MusicAlp en mars 2006), ainsi qu’au Japon (« MusicAlp in Kasama » en mars 2006), puis au Maroc (Festival des Alizés à Essaouira en avril 2006). Enfin Dong-Suk Kang a créé en 2003 le premier Festival MusicAlp à Séoul en Corée. Soutenue cette année par la ville de Séoul, la manifestation va prendre une ampleur considérable avec un programme original, riche et très diversifié, réunissant des artistes exceptionnels. A travers la musique, cette grande aventure est pour Dong-Suk Kang l’objet de merveilleux échanges artistiques et humains entre l’Asie et l’Occident et plus particulièrement entre la Corée et la France.

La remise des prix s’est déroulée le 13 avril au Cercle de l’Union Interalliée (33,rue du Faubourg Saint-Honoré 8e ) sous la présidence de M.JU Chul-ki, ambassadeur de Corée en France et Président de l’Association Prix culturel France-Corée.

*Le Prix Culturel France-Corée est attribué cette année grâce au généreux concours du Groupe Lafarge.



Communiqués de presse

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page