« La lettre »

« La lettre »

05 Oct Centre Culturel Coréen

2 Avenue d’Iéna
75116 Paris

Vendredi 5 octobre 2018 à 19h

Spectacle pluridisciplinaire s’inspirant du pansori Simcheong-ga
Dans le cadre du cycle « 20 Boétie »
 

 

Chorégraphie, direction artistique, danse - Yoo Seonhoo
Direction musicale et piano - Lee Hanbin
Pansori - Yeo Yeongyeong
Percussions - Jang Gyeonghee
Chant - Lee Hanyul
 
 
« La lettre » est une création pluridisciplinaire, s’inspirant du pansori Simcheong-ga (ou Le chant de Simcheong), mêlant danse traditionnelle, musique, pansori, images et même peinture orientale.

L’histoire de Simcheong, une jeune fille se sacrifiant pour guérir son père aveugle, est un récit emblématique de la piété filiale cher au cœur de tous les Coréens. Il est extrêmement connu en Corée. Cette histoire sert également de base au célèbre pansori Simcheong-ga, l’un des cinq grands pansoris du répertoire.

Dans cette création novatrice, présentée par la compagnie de danse coréenne HOO (后), l’œuvre traditionnelle a donné lieu à une chorégraphie inventive et a été revue et réinterprétée de manière originale et pluridisciplinaire.

Piano, percussions, voix, danse traditionnelle, images intégrées dans le spectacle, s’y combinent artistement pour former une parfaite harmonie entre ses différentes composantes.
« La lettre » nous parle de la force de l’amour dans l’ancien temps, thème universel toujours d’actualité aujourd’hui. Et c’est ce caractère universel du sujet et le côté profondément humain du spectacle qui touchent les spectateurs. L’histoire se déploie comme un conte pour enfants au gré d’une musique et d’une gestuelle de danse novatrices. Et le dessin à l’encre de Chine ajoute à cette création, moderne mais en même temps très coréenne, un effet fantastique.

La compagnie HOO (后) a été créée en 2009. Elle s’est fixée comme objectif d’explorer, en matière de danse, de nouveaux horizons, mais tout en intégrant l’héritage reçu et les précieux apports de la danse traditionnelle.

La compagnie travaille dans un esprit pluridisciplinaire, en essayant de trouver des points de rencontre entre danse et cinéma, entre danse et musique, entre danse et peinture… Et ce très intéressant spectacle constitue une belle illustration de son esprit d’ouverture et de sa foisonnante créativité.

Les derniers programmes

affiche tout programme
Expositions
Exposition de Kim Solbi CROSSING...

Du 12 septembre au 15 novembre

Autres
4e édition du Festival « Corée d’Ici...

Du 14 au 26 novembre

Conférences / Rencontres
Rencontre avec l’écrivain Kim Un-su à...

Lundi 12 novembre 18:30