ContactsContacts
한국어

Accueil >  Infos  >  Communiqués de presse  > « L’art des nuances : Hanji, papier traditionnel coréen » au Parc de Bagatelle

« L’art des nuances : Hanji, papier traditionnel coréen » au Parc de Bagatelle


Dans le cadre de la célébration du 120e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Corée, le Comité de développement du Hanji de la ville de Wonju et la Mairie de Paris proposent une exposition autour du Hanji (papier coréen) « L’ART DES NUANCES : Hanji, papier traditionnel coréen » au Parc de Bagatelle. Plus de cent cinquante oeuvres en Hanji permettent d’appréhender la beauté de ce matériau traditionnel représentatif d’une culture millénaire.

L’exposition permettra de mieux comprendre l’histoire et le développement du Hanji, fleuron de l’héritage culturel coréen vieux de plus de 1600 ans, ainsi que son mode de fabrication et ses principales qualités. Elle permettra d’appréhender l’esthétique traditionnelle coréenne s’exprimant dans des œuvres réalisées pour la décoration intérieure et dans divers objets : lampes, coffrets, sacs, poupées, objets d’artisanat, … au travers de trois thèmes :

- « histoire du Hanji » depuis la naissance du Hanji jusqu’à nos jours, à travers une collection d’oeuvres anciennes,

- « Hanji et vie quotidienne » permettant d’apprécier des oeuvres artistiques et artisanales de la vie quotidienne,

- « Hanji et lumière » présentant un ensemble d’objets qui révèle la beauté des nuances du Hanji traversé par la lumière. (transparence nuancée)

Le tableau « Ilwoldo », oeuvre lumineuse réalisée en Hanji, l’une des pièces phares de l’exposition, permettra de découvrir l’élégance de l’art royal coréen. Sera aussi exposé un ensemble de photographies de Young-Gil Kim invitant le public à pénétrer dans l’univers magique du Hanji.

Un papier résistant plus de 1000 ans Le Hanji (Prononcer « Hanne-ji ») est issu d’un arbre coréen appelé « Dak » ou « Mûrier à papier ». Il est fait essentiellement de fibres de mûrier. On suppose que le Hanji a été introduit en Corée au 4ème siècle en provenance de Chine mais ses origines remonteraient au 2ème siècle avant JC. L’arbre Dak est connu pour sa fibre d’excellente qualité et sa teinte d’un blanc très pur. Le procédé de fabrication du Hanji est extrêmement complexe puisqu’il nécessite 100 étapes différentes. C’est pourquoi, en Corée, il est également connu sous le nom de « Papier Cent ».

En 1966, un papier jauni enveloppé dans de la soie fut découvert au temple Bulguksa dans la région de Kyongju (capitale de la dynastie Silla). Ce papier, qui semble avoir été fabriqué vers l’an 750, était encore en très bon état malgré plus de 1000 ans d’âge. Cette découverte a bouleversé l’histoire de l’imprimerie et celle du papier, car la feuille retrouvée constitue la trace la plus ancienne de l’impression à partir du bois gravé.

Le Hanji est donc réputé pour pouvoir résister 1000 ans alors que la durée maximum de conservation du papier, en règle générale, n’est que de 200 ans. Cette résistance à l’usure du temps du Hanji s’explique en premier lieu par sa fabrication : au cours du processus d’ébullition de l’écorce de mûrier, matière première du Hanji, on ajoute de la soude caustique afin d’empêcher l’oxydation. Ensuite, le blanchissement naturel au soleil permet de ne pas abîmer les fibres. Enfin, le « foulage » du Hanji, consistant à le frapper à l’aide de bâtons permet d’obtenir une texture à la fois solide et fine. En plus de sa résistance, le Hanji se caractérise par sa capacité de respiration, sa flexibilité, et ses propriétés isothermiques. Ces qualités permettent une utilisation très variée, dépassant largement sa fonction première (support de l’écriture) : création artistique, fabrication de produits artisanaux, d’objets usuels pour la vie quotidienne, de bijoux, et même de vêtements…

**Informations pratiques :
Du 24 novembre au 30 décembre 2006
Parc de Bagatelle, route de Sèvres à Neuilly - 75016 Paris
Exposition ouverte tous les jours de 11h à 17h.
Tarif : 3 euros (tarif réduit 1,5 euros). Gratuit pour les moins de 7 ans.

**Accès :
- Par la route de Sèvres à Neuilly : métro Pont de Neuilly puis Bus 43 (arrêt ’place de Bagatelle’ )
- Par le Bois de Boulogne : métro Porte Maillot puis Bus 244 (arrêt ’Bagatelle-Pré Catelan’ )
- En vélo : depuis la porte Maillot, allée de Longchamp ou route de la Longue Queue-Parc à vélo.

**Visites guidées (gratuites)
Tous les jours à 11h30 et à 15h30.
Visite des groupes scolaires : sur demande
Informations et inscriptions : Mlle Sodam Lee, 06 77 35 91 41 info.hanji@gmail.com

**Ateliers pour tous : à partir de 6 ans
>> Fabrication du Hanji
- mercredi, samedi et dimanche à 14h, salle des ateliers (dans l’exposition)
- participation : 4 euros

>> Confection d’objets en Hanji
- mercredi, samedi et dimanche à 14h, salle des ateliers (dans l’exposition)
- participation : 5 euros

>> Confection de poupées en Hanji
- les 8, 15 et 22 décembre (15 ans minimum)
- droit d’inscription : 20 euros



Communiqués de presse

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page