ContactsContacts
한국어

Accueil >  Programme  >  Expositions  > Exposition vidéo « Le monde onirique de Lee Lee-nam »

Exposition vidéo « Le monde onirique de Lee Lee-nam »

Du 15 octobre 2014 au 29 octobre 2014

De 09h30 à 18h00

Centre Culturel Coréen

2 avenue d’Iéna
75116 Paris



Du 15 au 29 octobre 2014 au Centre Culturel

Patrimoine mondial de l’UNESCO et Art numérique

Lee Lee-nam est souvent désigné comme le successeur de Paik Nam-June, qui fut le pionnier de l’art vidéo et demeure probablement, encore aujourd’hui, l’artiste contemporain coréen le plus connu au monde. Et la comparaison n’est pas du tout exagérée ! Car l’évidence du foisonnant talent de Lee Lee-nam saute aux yeux et s’impose d’emblée, dès le premier contact avec ses œuvres.

Avec une créativité exceptionnelle, l’artiste, qui maîtrise parfaitement toutes les techniques numériques et vidéo, nous fait entrer dans un univers onirique envoûtant et unique. Un univers dans lequel de très célèbres toiles de grands maîtres occidentaux sont parcourues par d’insouciants papillons multicolores, tandis que des peintures traditionnelles coréennes (non moins célèbres) sont traversées par d’étranges poissons qui se promènent à travers les sapins de forêts embrumées. Parfois, une averse de points blancs (flocons de neige ou pétales de fleurs ?) vient se déverser sur un paysage déjà étonnamment habité, tout cela contribuant à une mise en scène surréaliste mais artistement ciselée, avec douceur et finesse.

Dans ces œuvres, Lee Lee-nam aime aussi à cultiver l’humour. En témoignent ces pique-niqueurs venus s’installer au beau milieu d’une peinture de paysage traditionnelle, ces portraits, peints ou photographiés, de personnages connus qui fument la pipe ou le cigare et balancent au regardant qui passe des volutes de fumée, ou encore cette Mona Lisa dont le visage se déforme et gonfle en direct sous nos yeux amusés.

En mêlant peintures classiques orientales et occidentales, en déployant son imaginaire pour construire des mises en scène où se côtoient des éléments fictifs inattendus, en procédant à des « croisements numériques » d’époques différentes et en nous faisant sourire par ses cocasses désacralisations, Lee Lee-nam convoque dans son œuvre Orient et Occident, passé et présent, rêve et réalité, et nous fait entrer dans un monde onirique d’une profonde originalité.

Une occasion exceptionnelle de découvrir un artiste hors du commun qui vaut vraiment le détour !

Né en 1969 à Damyang, Lee Lee-nam vit actuellement à Gwangju. Il a fait ses études en arts plastiques à l’Université Chosun et œuvre à la préparation d’un doctorat en « Art et médias » à l’Université Yonsei. Son travail a été maintes fois salué par la critique, en Corée bien sûr mais aussi à l’étranger où ses expositions, présentées entre autres aux Etats-Unis, à Hong Kong et en Chine, ont remporté un très grand succès. Lee Lee-nam a été directeur artistique de l’édition 2013 du Festival d’Art numérique de Gwangju. Il est également, depuis 2013, ambassadeur bénévole coréen de l’UNESCO.

En prélude à cette présentation au Centre Culturel Coréen, une exposition de Lee Lee-nam se déroulera également à l’UNESCO du 6 au 10 octobre (UNESCO - ESPACE MIRO - 7 place Fontenoy 75007 Paris).




Expositions

01/12/2016 - 14/01/2016

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page