ContactsContacts
한국어

Accueil >  Infos  >  Communiqués de presse  > Exposition "Suites Coréennes" : hommage à 8 artistes coréennes en France

Exposition "Suites Coréennes" : hommage à 8 artistes coréennes en France


Dans le cadre de la célébration du 120e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Corée, le Centre Culturel Coréen de Paris propose une exposition rendant hommage à huit artistes coréennes résidant dans l’Hexagone.

La France a joué un rôle important dans la naissance et le développement de l’art moderne coréen tout au long du 20e siècle. Les artistes coréens commencent à arriver en France à partir de 1925, mais ce n’est que dans les années 1950-60 que Paris devient vraiment pour eux une ville de prédilection. Depuis, plusieurs dizaines d’artistes, menant une carrière internationale, s’y sont définitivement installés. Par ailleurs, on ne compte plus aujourd’hui le nombre de Coréens suivant en France une formation en arts plastiques et d’artistes de passage dans l’Hexagone. Tous participent activement à la vie artistique française.

Mais pourquoi dans le cadre de cette exposition, présenter uniquement des femmes ?
Parce que les huit artistes invitées représentent parfaitement la diversité et la vivacité de la création des trois générations d’artistes coréens vivant en France. En outre, les propos des femmes ont pris, à partir des années 1970 et plus particulièrement depuis une dizaine d’années, une autre résonance. Leurs paroles, leur ténacité et leur façon de regarder le monde et l’art deviennent désormais un message en soi.

Les artistes de l’exposition « Suites coréennes » ont en commun d’avoir trouvé leur vocation en France et d’y mener, avec talent et courage, une belle carrière. Elles ont non seulement réussi à donner forme à leur vision mais également à la communiquer au public français et international.

Mme Rhee Seund Ja, doyenne de l’exposition, nous présente une sélection d’oeuvres représentatives de chaque période de sa longue et riche carrière. A ses côtés, on trouve des artistes qui ont toutes créé en France des oeuvres originales. Plusieurs d’entre elles ont spécialement conçu des pièces pour l’espace du Passage de Retz, dont certaines monumentales : peinture de Tchine Yu-Yeung de 13 m de long, représentant un fleuve ; « Muraille de riz » de Han Myung-Ok de plus de 10 m de long, entièrement composée de grains de riz, etc. Bang Hai Ja présente, quant à elle, une série de variations picturales sur la lumière et les nuances ; Yoon-Hee créé, avec un minimum de gestes des changements de perception de l’espace ; Han Soonja anime les murs et les sols avec ses compositions géométriques ; Yun Aiyoung installe son « jardin » de mémoire et de rêve, et enfin, Koo Jeong-A nous invite au voyage dans son pays imaginaire d’« Ousss ». La diversité des sensibilités de ces femmes et de leurs manières d’assimiler les cultures - notamment française et coréenne - tissent ces « Suites coréennes ».

INFORMATIONS PRATIQUES
> Tarifs : plein tarif : 5 euros / tarif réduit : 3 euros
> Exposition ouverte au public tous les jours (sauf le lundi) de 10h à 19h
> Vernissage : mercredi 31 mai à partir de 18h - Presse : de 16h à 18h
> Publication : catalogue de 76 pages en couleurs.

Du 1er au 24 juin 2006
au PASSAGE DE RETZ
9, rue Charlot - 75003 Paris
Tél. : 01 48 04 37 99



Communiqués de presse

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page