ContactsContacts
한국어

Accueil >  Infos  >  Communiqués de presse  > Exposition d’œuvres du Maître Ung-No Lee

Exposition d’œuvres du Maître Ung-No Lee


Ung No Lee, grand artiste moderne coréen, témoin de l’histoire troublante de la Corée du 20ème siècle.

Ung No LEE est un artiste dont l’impact est considérable dans l’histoire de l’art moderne en Corée car son travail dépasse la différence des cultures occidentale et asiatique en créant une nouvelle dimension artistique, qui, tout en reposant sur l’art de la calligraphie et la tradition picturale orientale, va à la rencontre de la culture occidentale.

Né en 1904 en Corée du Sud, Ung No LEE travaille en France de1958 jusqu’à sa mort en 1989 en France où il est exilé. Il a laissé plus de 10.000 oeuvres qui représentent bien la fertilité et la puissance de son inspiration.

Victime de l’histoire politique de la Corée, seul pays encore divisé en deux, Ung No LEE a été prisonnier pendant trois ans en Corée au temps de la dictature. Ce traumatisme a laissé une cicatrice profonde dans toute sa vie ainsi que le grand isolement qu’il a connu en tant qu’exilé en France.
Mais il parvient à transcender cette solitude en fondant sa propre académie en France qui comportera environ 2000 disciples français. C’est pour cette raison que la présente exposition met l’accent sur le caractère collectif et trans-culturel de son travail en intégrant des œuvres d’artistes de son Académie de Peinture Orientale de Paris.

L’activité artistique de Ung No LEE se divise en trois périodes : son activité en Corée, puis en France de 1958 à 1977, et la dernière période de 1977 à sa mort en 1989. Son arrivée en France est l’occasion d’une rencontre entre son univers calligraphique et la peinture traditionnelle coréenne avec l’Art informel français (sa première exposition dans l’Hexagone a été réalisée à Paris en 1960 a la Galerie Facchetti, berceau de l’Art informel), et sa peinture devient plus abstraite, ses modes d’expression plus riches : il travaille alors sur des matériaux divers tels que le papier traditionnel coréen, le bois, des tissus, la porcelaine…

Issues du Paris des années 1960, ses figures-écritures calligraphiques ont été comparées avec les œuvres d’autres artistes informels tels que Hartung ou Zao Wou-Ki. Néanmoins, l’abondance et la variété des matériaux qu’il emploie ainsi que la profonde subtilité des gestes intérieurs que l’on devine dans ses œuvres distinguent Ung No LEE et confèrent à cet artiste une individualité marquante.
Ung No LEE crée la « lettre abstraite » dans les années 1970 : il déconstruit les signes asiatiques qu’il reconstruit, fragmentés, répétés, déployées sur la surface de la toile. On entrevoit dans les œuvres de cette période de recherche comme des figures humaines, anticipation de sa dernière période, celle de la série « Etres humains ». Ce travail sur la langue natale préfigure la représentation qu’il donne des manifestations populaires qui ont lieu en Corée au cours des années 80.

Intitulée « Gestes intérieurs », la présente exposition met en valeur le processus en œuvre dans les toiles de maître LEE de configuration de la figure libre qui fait surgir à la surface visible l’énergie intérieure venue des profondeurs de l’acte créateur.

Distinct du geste impulsif qui caractérise les mouvements occidentaux de l’Art informel et de l’Expressionnisme abstrait (J. Pollock…), ce « geste intérieur » est, quant à lui, un moment contemplatif, un acte de renaissance.

Au sein de l’exposition, seront présentées une douzaine d’œuvres importantes de Ung No LEE, quelques œuvres de son épouse In Hyung PARK, ainsi que des œuvres réalisées par quelques artistes issus de son Académie de Peinture Orientale de Paris : Young-sé Lee, Christine Dabadie-Fabreguettes, Claire Kito, Jocelyne Martin, Chantal Robillard, Sybille Friedel.

Du 27 septembre au 18 octobre
Vernissage le 27 septembre à 18h

Peintures et calligraphies de Ung No Lee
et œuvres de : In-kyung Park, Young-sé Lee, Christine Dabadie-Fabreguettes, Claire
Kito, Jocelyne Martin, Chantal Robillard, Sybille Friedel.

Au Centre Culturel Coréen
2, avenue d’Iéna – 75116 Paris
Tel. 01.47.20.83.86



Communiqués de presse

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page