ContactsContacts
한국어

Accueil >  Programme  >  Nouvelles  > Nantes à l’heure coréenne

Nantes à l’heure coréenne

Le 4 juin 2016 à Nantes

L’année France-Corée se poursuit avec des événements exceptionnels qui se déroulent dans toute la France.
À Nantes, la 4e édition du Festival Printemps Coréen propose de découvrir de multiples facettes de la culture coréenne : musique, cinéma, photographie…

Le drapeau coréen côtoie le drapeau français devant la mairie de Nantes pour l’ouverture du Printemps Coréen. Ce festival est organisé par l’association du même nom que dirige depuis 2012 Mee Ra Baudez, également présidente de cette manisfestation. Le festival œuvre pour faire découvrir le travail d’artistes coréens venus d’horizons variés.

« C’est un lieu de rencontre entre les artistes d’ici et ceux du pays du matin calme », précise Mee Ra Baudez. Il s’agit également de contribuer à l’amitié entre la France et la Corée, alors que les deux pays célèbrent actuellement les 130 ans des leurs relations diplomatiques.

Nantes et la Corée, un mariage réussi.

« Une chance pour les Nantais » affirme l’adjoint au maire, David Martineau. Lors de la cérémonie d’ouverture, cet amoureux de la cuisine coréenne ne tarit pas d’éloge sur le Printemps Coréen. Il nous le dit avec enthousiasme, ce festival est « l’occasion de faire découvrir aux Nantais la culture coréenne », ajoutant : « La force de la culture nous unit, nous nous rendons compte que nous sommes proches des Coréens. »

Un duo franco-coréen en ouverture, comme un symbole.

Le festival s’est ouvert par un concert du duo franco-coréen composé de la chanteuse de Pansori (chant traditionnel coréen) Cho Joo-seon et Jean-Marie Nivaigne. La chanteuse et le jeune percussionniste ont séduit une salle comble : duo symbolique en cette année France-Corée et duo réussi entre deux univers musicaux, si lointains et si proches à la fois. Le public, sourire aux lèvres, s’est dit séduit « par la douceur de la culture coréenne ».

Enfin, pour clore cette inauguration en beauté, le film A Midsummer’s Fantasia du réalisateur Jan Kun-jae a été projeté au Cinématographe. Commande du Festival du Film de Nara au Japon et produit par la célèbre réalisatrice japonaise Naomi Kawase, le film raconte entre autre l’histoire d’un réalisteur coréen, venu en repérage dans une petite ville rurale du Japon. Film touchant, dont les images splendides vous transportent dans l’univers particulier du cinéaste coréen, qui arrive parfaitement à nous rapprocher de ses personnages. Assis au fond de la salle, Jan Kun-jae, déjà présent à Nantes au Festival des 3 Continents 2012, a fait part de son émotion de pouvoir présenter une fois de plus son travail en France.


Le Printemps Coréen se déroule jusqu’au 4 juin à Nantes.
Plus d’informations sur le www.printempscoreen.com


Audrey Ronfaut / K-supporters
Nantes, 1er juin 2016



Nouvelles

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page