ContactsContacts
한국어

Accueil >  Diplomatie culturelle  >  Visit d’Etat en Russie, en Chine et au Laos  > Libre-échange et économie créative, éléments clés du discours de la Présidente Park

Libre-échange et économie créative, éléments clés du discours de la Présidente Park



▲ La Présidente Park Geun-hye a pris la parole durant le sommet G20 à Hangzhou, dans la province chinoise du Zhejiang. Elle a plaidé pour que le G20 joue un rôle plus actif afin de promouvoir le libre-échange et lutter contre le changement climatique.


Le 5 septembre, la Présidente Park Geun-hye a appelé les gouvernements du G20 à prendre des mesures nécessaires pour développer le libre-échange et lutter contre le changement climatique.

« Le recul du commerce et le repli protectionniste pourraient ébranler les bases du monde économique fondé sur la libéralisation des échanges et des investissements » a déclaré la Présidente. Elle s’était exprimée lors des troisième et cinquième sessions du sommet du G20 à Hangzhou, dans la province chinoise du Zhejiang.

La Présidente Park a fait trois propositions pour renforcer le système mondial du libre-échange.

« Les pays du G20 qui représentent 80% des échanges commerciaux mondiaux devraient jouer un rôle actif dans l’essor du libre-échange », a souligné la Présidente.

Evoquant la Grande Dépression des années 1930 et le choc pétrolier des années 1970, elle a mis en garde les participants en ces termes : « le passé a montré qu’il était hasardeux, pour tous, de renforcer le protectionnisme. Le monde ne devrait pas oublier cette leçon tirée de l’histoire, si le repli protectionniste s’accentuait ».

« Le libre-échange devrait profiter à un plus grand nombre de gens », a déclaré la Présidente Park.

« Un nombre sans cesse croissant de personnes peinent à profiter des fruits de la croissance fondée sur le libre-échange, ce qui provoque la montée du protectionnisme et d’un nouvel isolationnisme », a déclaré la Présidente Park.

« Le fond du problème n’est pas le libre-échange en lui-même, mais c’est la façon dont nous en partageons les retombées et la croissance inclusive et innovante devrait être notre réponse à cette question », a affirmé la Présidente Park.

La Présidente Park a également abordé la question du changement climatique. « La lutte contre le changement climatique devrait être considérée comme une opportunité de promouvoir les industries basées sur les nouvelles énergies ».

Elle a attiré l’attention des dirigeants du G20 sur le Fonds Vert pour le Climat (GCF) et elle a sollicité leur soutien pour que cette institution puisse jouer un rôle important à cet égard.

La Présidente Park a proposé de partager les nouvelles technologies et de nouveaux modèles pour soutenir le développement économique des autres pays. Si le G20 veut appliquer avec succès les mesures en matière de changement climatique qui ont été ratifiées lors de la dernière réunion du G20, il faudrait que les économies des pays en développement, a-t-elle souligné, participent au processus ».


▲ Le sommet de deux jours du G20 à Hangzhou s’achèvera le 5 septembre après l’adoption du Consensus de Hangzhou. La déclaration du G20, son plan d’action et ses annexes reflètent la vision d’une économie créative proposée par la Présidente Park comme un nouveau modèle de croissance inclusive. En effet, les trois documents insistent sur l’innovation présentée comme l’un des plus importants sujets à l’ordre du jour.


Le G20 a adopté le communiqué conjoint du consensus de Hangzhou sur lequel s’achevait les deux jours du sommet. Dans la déclaration, les dirigeants mondiaux ont opposé le protectionnisme au commerce et aux investissements. Ils se sont engagés à tout mettre en oeuvre pour promouvoir la croissance économique mondiale.

Les Etats membres du G20 ont reconnu que la vision en faveur d’une économie créative de la Présidente Park devrait servir de nouveau modèle pour une croissance inclusive. Dans le communiqué conjoint comme dans ses annexes principales, le « projet du G20 pour l’innovation liée à la croissance » et son « plan d’action pour l’innovation », le G20 a mis l’accent sur l’innovation, présentée comme l’un des plus importants sujets à l’ordre du jour.

« Nous reconnaissons qu’à long terme, l’innovation est un moteur essentiel de la croissance, tant pour les pays individuellement que pour l’économie mondiale. (…) Nous entérinons ainsi le Plan de croissance innovante du G20, notre nouveau programme d’action comprenant des mesures et des politiques dans les domaines de l’innovation, de la nouvelle révolution industrielle et de l’économie numérique » ont déclaré les chefs d’Etat et du Gouvernement du G20 dans le Consensus de Hangzhou.



Déclaration : Yoon Sojung (arete@korea.kr)
Traduction : Alexia Griveaux Carron
Photos : Cheong Wa Dae

※ Source : http://french.korea.net/NewsFocus/Policies/view?articleId=140316&pageIndex=1



Visit d’Etat en Russie, en Chine et au Laos

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page