ContactsContacts
한국어

Accueil >  Diplomatie culturelle  >  Visit d’Etat en Russie, en Chine et au Laos  > La dénucléarisation et la promotion des relations bilatérales à l’agenda des discussions entre Séoul et Tokyo

La dénucléarisation et la promotion des relations bilatérales à l’agenda des discussions entre Séoul et Tokyo



La Présidente Park Geun-hye (à gauche) s’est entretenue, le 7 septembre, avec le Premier Ministre japonais Shinzo Abe avant le sommet bilatéral organisé à Vientiane, la capitale du Laos. Les deux dirigeants ont évoqué les mesures visant à promouvoir la coopération pour répondre à la question nucléaire nord-coréenne et renforcer les relations entre Séoul et Tokyo.

Le 7 septembre, la Présidente Park Geun-hye a rencontré le Premier Ministre Shinzo Abe à Ventiane, la capitale du Laos. Les deux dirigeants se sont engagés à coopérer étroitement sur la question nucléaire nord-coréenne et à promouvoir les liens bilatéraux.

Les Nations-Unies se sont appuyées sur la coopération entre la Corée du Sud, le Japon et les Etats-Unis pour adopter, le 5 septembre, un communiqué de presse consacré au lancement de missiles balistiques par Pyongyang. En effet, les deux dirigeants se sont engagés à collaborer avec les Etats-Unis pour répondre de manière efficace aux provocations nord-coréennes. Il s’agirait, en particulier, de faire face à d’éventuelles nouvelles provocations de Pyongyang.

« Nous devons recourir à différentes mesures pour faire pression sur la Corée du Nord, notamment en appliquant fidèlement la résolution 2270 du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Pyongyang doit comprendre que son obsession pour les missiles nucléaires ne fera qu’accentuer son isolement vis-à-vis de la communauté internationale et conduira à son auto-destruction », a-t-elle déclaré.

Le Premier Ministre japonais, Shinzo Abe, a qualifié le dernier tir de missile balistique nord-coréen de « violence indescriptible ». Il a souhaité que la Corée du Sud et le Japon, de concert avec les Nations Unies, puissent coopérer afin de répondre aux menaces de Pyongyang.


La Présidente Park Geun-hye (à gauche) et le Premier Ministre japonais Shinzo Abe se sont entretenus à Vientiane, la capitale du Laos, le 7 septembre 2016.

« Les relations entre Séoul et Tokyo se sont améliorées depuis la résolution sur les « femmes de réconfort », à la fin de l’année passée, et leurs bases ont été élargies, ce qui a permis aux deux pays de collaborer sur divers enjeux et défis », a déclaré la Présidente Park.

La chef de l’Etat coréen a proposé au dirigeant japonais que les deux pays poursuivent leur coopération pour que les victimes appelées « femmes de réconfort » puissent recouvrer leur honneur, ainsi que leur dignité, et que leurs blessures soient guéries.

« Je me réjouis de constater que la compréhension mutuelle entre les peuples coréen et japonais, l’ouverture aux autres, est de plus en plus amicale et j’espère que nous pourrons tirer parti de cet élan positif pour la coopération bilatérale », a expliqué la Présidente Park.

Le Premier Ministre japonais s’est inscrit dans le sens des propos de la chef de l’Etat coréen. « Je suis heureux que les relations entre Tokyo et Séoul aient progressé depuis que la question des « femmes de réconfort » a été résolue », a-t-il déclaré à cet égard.

« J’espère pouvoir collaborer avec la Présidente Park pour développer les relations bilatérales de manière à ce qu’elles représentent un domaine privilégié de coopération axée vers l’avenir, inaugurant un nouveau chapitre pour les relations entre Tokyo et Séoul », a-t-il ajouté.

Rédaction : Yoon Sojung (arete@korea.kr)
Traduction : Alexia Griveaux Carron
Photos : Cheong Wa Dae

※ Source :http://french.korea.net/NewsFocus/Policies/view?articleId=140456&pageIndex=1



Visit d’Etat en Russie, en Chine et au Laos

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page