ContactsContacts
한국어

Accueil >  Diplomatie culturelle  >  Visit d’Etat en Russie, en Chine et au Laos  > L’économie et le dossier nucléaire iranien au menu des discussions entre la Corée et l’Italie

L’économie et le dossier nucléaire iranien au menu des discussions entre la Corée et l’Italie



▲ Le 5 septembre 2016, le Premier Ministre italien, Matteo Renzi (à gauche), s’est entretenu avec la Présidente Park Geun-hye à Hangzhou, dans la Province chinoise du Zhejiang.


La Présidente Park Geun-hye s’est entretenue avec le Premier Ministre italien Matteo Renzi, le 5 septembre 2016, à Hangzhou, dans la Province chinoise du Zhejiang. Les deux dirigeants ont évoqué les mesures qui permettraient de renforcer les relations bilatérales et ont examiné les possibilités de coopération sur les questions relatives à la péninsule coréenne.

« Etant donné le poids économique et les structures industrielles complémentaires de la Corée et de l’Italie, nos deux pays pourrons, j’en suis convaincue, accroître le volume des échanges commerciaux et des investissements », a déclaré la Présidente Park. « Nos deux pays devraient partager leurs savoir-faire en matière de design et de marketing dans le secteur des biens de consommation et élargir leur coopération dans les secteurs à forte valeur ajoutée », a-t-elle ajouté.

« La Corée est un pays qui compte sur le plan de l’innovation et l’Italie espère tirer parti des technologies innovantes de la Corée dans le domaine des biens culturels et des musées », a répondu le Premier Ministre Matteo Renzi. Le chef du gouvernement italien a plaidé pour un rapprochement entre les deux pays, et ce, en favorisant les échanges entre étudiants et jeunes gens. Il s’est prononcé en faveur d’un renforcement de la coopération dans le domaine des industries permettant d’améliorer la qualité de vie des citoyens afin de mieux répondre au vieillissement de la population, tant en Corée qu’en Italie. Il a cité, à cet égard, les secteurs de la robotique, de la santé et de la médecine.

S’agissant de la péninsule coréenne, la Présidente Park a évoqué les récentes provocations de la Corée du Nord. L’Italie partageant la position de la Corée sur la question de la réforme du Conseil de Sécurité de l’ONU et sur le dossier nord-coréen, la chef de l’Etat coréen a invité Rome à coopérer étroitement avec Séoul, ainsi qu’à participer aux efforts de la communauté internationale pour contrer l’ambition nucléaire militaire de Pyongyang.

« Nous devons exercer une pression sur la Corée du Nord qui a sérieusement menacé la sécurité dans la péninsule coréenne comme dans l’ensemble de la région depuis le début de l’année en effectuant des essais nucléaires militaires et en procédant au lancement de missiles », a martelé le dirigeant italien.

« L’Italie soutient pleinement la position de la Corée du Sud et travaillera activement avec la communauté internationale pour résoudre la question de l’arsenal nucléaire nord-coréen », a-t-il conclu.



Rédaction : Yoon Sojung (arete@korea.kr)
Traduction : Alexia Griveaux Carron
Photo : Cheong Wa Dae

※ Source : http://french.korea.net/NewsFocus/Policies/view?articleId=140325&pageIndex=1



Visit d’Etat en Russie, en Chine et au Laos

Tout afficher

Automne / Hiver 2016 N°93

Cliquez-ici

Haut de la page