ContactsContacts
한국어

Accueil >  Programme  >  Expositions  > « AU FIL DU TRAIT » Exposition de Song Young-wha / installation

« AU FIL DU TRAIT » Exposition de Song Young-wha / installation

Du 1er avril 2015 au 20 avril 2015

De 09h30 à 18h00

Centre Culturel Coréen

2 avenue d’Iéna
75116 Paris



Du 1er au 20 avril 2015 au Centre Culturel

VERNISSAGE LE MERCREDI 1er AVRIL À 18H

Song Young Wha tricote comme si elle dessinait. Elle fait passer des fils les uns dans les autres avec une aiguille, créant des boucles puis des formes. Ce sont donc des fils en pelote, déroulés comme des traits, qu’elle tisse pour constituer un tracé tridimensionnel. Une colonne, des plinthes, de petits crochets de tableau, un cadre, des bougeoirs… ces objets sont le plus souvent réalisés en fils de coton blanc cassé. Des éléments architecturaux aux petits accessoires discrètement transposés dans l’espace, tout ceci semble parfaitement intégré dans l’environnement intérieur.

C’est en fait son espace de travail que Song Young Wha dessine, en l’occurrence le lieu de l’exposition : plus précisément, elle prend différents objets qui s’y trouvent et les présente « tricotés », en leur faisant ainsi perdre leur utilité initiale. Sous la main de l’artiste, ces objets deviennent autres, le procédé utilisé étant une sorte d’« habillage », de détournement, qui permet d’occulter la fonction première de l’objet, de lui attribuer un autre sens, plus inhabituel.

Dans ses travaux précédents, l’utilisation faite par l’artiste des vêtements usagers et mis au rebut participait de la même démarche. Elle défaisait les fils de ces vêtements pour en faire les motifs de ses tableaux : des plantes, des vases, des fruits ou même des paysages abstraits… Là aussi, le fait de transformer les objets en leur donnant une seconde vie, de déconstruire pour reconstruire, correspond à l’initiative – libératoire – de s’affranchir de toute signification usuelle.

À travers ses travaux très élaborés, l’artiste s’interroge en fait sur la valeur et le sens des choses. Sur la manière dont on peut, par un moyen « soft et moelleux », casser, contrebalancer quelque chose de solidement établi et de bien défini. N’est-ce pas là une façon d’explorer l’interstice entre l’endroit et l’envers, le plan et le volume, l’intérieur et l’extérieur… qu’elle tente de nous « faire voir » avec une certaine ouverture d’esprit et une légèreté qui nous manquent tant dans notre vie routinière ?

Née en 1968 à Séoul, Song Young Wha a fait ses études artistiques à l’Université Nationale de Séoul puis à l’Académie des Beaux-Arts de Stuttgart en Allemagne. En 2003, elle a obtenu son Master à l’Université des Beaux-Arts de Berlin. Elle a participé, à une vingtaine d’expositions de groupe et il s’agit là de sa neuvième exposition personnelle. Actuellement, l’artiste vit et travaille à Schwalbacham Taunus, en Allemagne.




Expositions

01/12/2016 - 14/01/2016

Tout afficher

Printemps / Ete 2016 N°92

Cliquez-ici

Haut de la page